ConseilsCritiquesAnalyses









Logo Culture VOD Blanc

Longtemps considérées comme un sous-genre médiocre et aliénant, les séries sont devenues un phénomène culturel mondial et un véritable objet d’influence. Ciment de la culture populaire, elles sont à la fois un enjeu d’audience et de notoriété pour les chaînes de télévision et les plateformes qui les diffusent. Leur qualité et leur popularité ont fortement participé à la légitimation de la télévision comme médium et forgent l’identité de marque des réseaux et groupes de médias.

Devenues le genre télévisuel -et plus largement audiovisuel- dominant, les séries ont pénétré notre quotidien et deviennent autant de référents socioculturels et moraux : elles informent, elles éduquent et elles influencent notre société. Un « réservoir commun et évolutif » ; autrement dit, une culture.

Les nouvelles technologies ont permis de développer et démocratiser la pratique de la « vidéo à la demande » ou VOD sur internet, à travers des offres payantes, par abonnement ou à la carte, qui transforment les modes de consommation. Groupes historiques et nouveaux acteurs se livrent à une compétition féroce sur ce nouveau segment, à grand renforts de contenus.

Dans ce grand schéma, les séries jouent un rôle central. Elles sont un produit d’appel et de différenciation. Chaque groupe et plateforme met donc en avant ses produits :

• Un catalogue de séries populaires appartenant à la plateforme ou achetées à des partenaires ;

• De nouvelles séries in-house ou « Créations Originales » ; un label de contenus exclusifs traditionnellement gage de qualité.

Cette profusion crée des effets pervers. D’une part, elle met en échec notre capacité d’attention. De l’autre, elle tend à diminuer la valeur unitaire d’un contenu, car un marketing efficace peut vendre une série médiocre à une audience sans visibilité sur l’ensemble du marché.

C’est là le principe de l’action de Culture VOD ; éclairer, informer et redonner du sens à notre rapport aux séries. Son parti pris, c’est que tous les contenus ne se valent pas. Il y a des séries qui ont profondément marqué l’histoire de leur format et de leur médium. Des œuvres intelligentes, ambitieuses, parfois visionnaires, qui laisseront leur empreinte sur la société contemporaine.

Culture VOD présente un éclairage sur ces séries importantes, qui enrichissent autant qu’elles divertissent. Parce qu’elle ne peut dissocier le contenu du contenant, elle s’intéresse également aux tendances du marché pour en décrypter les enjeux stratégiques. Pour les plus empressés, elle utilise cette vision globale, instruite et réfléchie, pour analyser les tendances et formuler des conseils de lecture cohérents avec sa vision.


Logo Culture VOD Blanc

Longtemps considérées comme un sous-genre médiocre et aliénant, les séries sont devenues un phénomène culturel mondial et un véritable objet d’influence. Ciment de la culture populaire, elles sont à la fois un enjeu d’audience et de notoriété pour les chaînes de télévision et les plateformes qui les diffusent. Leur qualité et leur popularité ont fortement participé à la légitimation de la télévision comme médium et forgent l’identité de marque des réseaux et groupes de médias.

Devenues le genre télévisuel -et plus largement audiovisuel- dominant, les séries ont pénétré notre quotidien et deviennent autant de référents socioculturels et moraux : elles informent, elles éduquent et elles influencent notre société. Un « réservoir commun et évolutif » ; autrement dit, une culture.

Les nouvelles technologies ont permis de développer et démocratiser la pratique de la « vidéo à la demande » ou VOD sur internet, à travers des offres payantes, par abonnement ou à la carte, qui transforment les modes de consommation. Groupes historiques et nouveaux acteurs se livrent à une compétition féroce sur ce nouveau segment des plateformes VOD, à grand renforts de contenus.

Dans ce grand schéma, les séries jouent un rôle central. Elles sont un produit d’appel et de différenciation. Chaque groupe et plateforme met donc en avant ses produits :

• Un catalogue de séries populaires appartenant à la plateforme ou achetées à des partenaires ;

• De nouvelles séries in-house ou « Créations Originales » ; un label de contenus exclusifs traditionnellement gage de qualité.

Cette profusion crée des effets pervers. D’une part, elle met en échec notre capacité d’attention. De l’autre, elle tend à diminuer la valeur unitaire d’un contenu, car un marketing efficace peut vendre une série médiocre à une audience sans visibilité sur l’ensemble du marché.

C’est là le principe de l’action de Culture VOD ; éclairer, informer et redonner du sens à notre rapport aux séries. Son parti pris, c’est que tous les contenus ne se valent pas. Il y a des séries qui ont profondément marqué l’histoire de leur format et de leur médium. Des œuvres intelligentes, ambitieuses, parfois visionnaires, qui laisseront leur empreinte sur la société contemporaine.

Culture VOD présente un éclairage sur ces séries importantes, qui enrichissent autant qu’elles divertissent. Parce qu’elle ne peut dissocier le contenu du contenant, elle s’intéresse également aux tendances du marché pour en décrypter les enjeux stratégiques. Pour les plus empressés, elle utilise cette vision globale, instruite et réfléchie, pour analyser les tendances et formuler des conseils de lecture cohérents avec sa vision.


Logo Culture VOD Blanc

Longtemps considérées comme un sous-genre médiocre et aliénant, les séries sont devenues un phénomène culturel mondial et un véritable objet d’influence. Ciment de la culture populaire, elles sont à la fois un enjeu d’audience et de notoriété pour les chaînes de télévision et les plateformes qui les diffusent. Leur qualité et leur popularité ont fortement participé à la légitimation de la télévision comme médium et forgent l’identité de marque des réseaux et groupes de médias.

Devenues le genre télévisuel -et plus largement audiovisuel- dominant, les séries ont pénétré notre quotidien et deviennent autant de référents socioculturels et moraux : elles informent, elles éduquent et elles influencent notre société. Un « réservoir commun et évolutif » ; autrement dit, une culture.

Les nouvelles technologies ont permis de développer et démocratiser la « vidéo à la demande » ou VOD sur internet, à travers des offres payantes par abonnement ou à la carte qui transforment les modes de consommation.
Groupes historiques et nouveaux acteurs se livrent à une compétition féroce sur ce nouveau segment des plateformes VOD, à grand renforts de contenus.

Dans ce grand schéma, les séries jouent un rôle central. Elles sont un produit d’appel et de différenciation. Chaque groupe et plateforme met donc en avant ses produits :

• Un catalogue de séries populaires appartenant à la plateforme ou achetées à des partenaires ;

• De nouvelles séries in-house ou « Créations Originales » ; un label de contenus exclusifs traditionnellement gage de qualité.

Cette profusion crée des effets pervers. D’une part, elle met en échec notre capacité d’attention. De l’autre, elle tend à diminuer la valeur unitaire d’un contenu, car un marketing efficace peut vendre une série médiocre à une audience sans visibilité sur l’ensemble du marché.

C’est là le principe de l’action de Culture VOD ; éclairer, informer et redonner du sens à notre rapport aux séries. Son parti pris, c’est que tous les contenus ne se valent pas. Il y a des séries qui ont profondément marqué l’histoire de leur format et de leur médium. Des œuvres intelligentes, ambitieuses, parfois visionnaires, qui laisseront leur empreinte sur la société contemporaine.

Culture VOD présente un éclairage sur ces séries importantes, qui enrichissent autant qu’elles divertissent. Parce qu’elle ne peut dissocier le contenu du contenant, elle s’intéresse également aux tendances du marché pour en décrypter les enjeux stratégiques. Pour les plus empressés, elle utilise cette vision globale, instruite et réfléchie, pour analyser les tendances et formuler des conseils de lecture cohérents avec sa vision.